Retour page précédente

Pas le premier soir !

Pas le premier soir !

Nous l’avons tous entendu de la part d’une belle que l’on a dragué pendant des semaines, des mois, avant de décocher le premier rendez-vous. Un cinéma, un théâtre, un dîner aux chandelles.
Et très souvent, en bon gentleman, trop macho diront certaines, on a tout payé, histoire de mettre toutes nos chances dans la balance.

Notre esprit s’est torturé pendant des jours, on en a parlé aux collègues du bureau : « Qu’en penses-tu ? Si elle accepte de diner avec moi c’est que c’est dans la poche ? »
« Oui, bien sûr, vas-y fonce ! »
Vous lui avez donné rendez-vous dans un café, vous vous êtes mis sur votre 31, douché, rasé de près, votre parfum fétiche bien vaporisé….nickel
Elle arrive, sublime, classe, robe sexy mais pas trop, talons hauts, rouge à lèvres envoutant.
Votre cerveau est en ébullition et vous êtes sous le charme durant toute la soirée.
Pendant le dîner, vous commencez à vous imaginer la suite, à préparer votre scénario de sortie :
« Chez moi ou chez elle ? Je la laisse faire le premier pas ? ou bien j’y vais direct ? »
Vous payez l’addition, sortez du restaurant et vous proposez, galamment de la raccompagner chez elle. Elle accepte. Pour vous, c’est une évidence, ce soir cette fille est dans votre lit.
Arrivée au pied de son immeuble, elle se tourne vers vous pour vous dire « merci pour cette soirée »
Vos visages se rapprochent et vous vous embrassez. Alors vous êtes prêts à coincer la porte avec votre pied et vous vous préparez à une folle nuit, quand vous entendez des mots irréels, incroyables :
« Jamais le premier soir ! » et en posant son index sur votre bouche vous faisant comprendre de ne mots dire, elle vous plante là….
Mais pourquoi ? Que se passe-t-il dans leur tête ?
– Elle ne couche pas le premier soir par principe
Elle ne veut pas donner l’image d’une fille facile. Ce n’est pas parce qu’on lui a offert un dîner qu’elle va offrir son corps….elle vaut bien plus.
Elle peut avoir des principes religieux (attention à la fille qui ne couchera avec vous qu’une fois l’alliance au doigt), ou bien sa maman lui a retourné le cerveau pendant des années en lui disant : « ma fille, tu ne coucheras pas le premier soir ». Et donc, par respect pour sa génitrice, ne couchera jamais le premier soir.

– Elle ne veut pas être le « coup » d’un soir
Elle cherche une relation sérieuse et ne veut pas d’un homme qui s’enfuit dans la nuit une fois son forfait accompli et ne donne plus signe de vie. Elle veut donc vous tester et savoir si vous êtes prêt à patienter pour l’avoir. Signe que vous tenez à elle, non pas pour son physique, mais parce que vous envisagez, de votre côté, une relation sérieuse.
Dans ce cas typique, il vous faudra prendre votre mal en patience, car certaines filles attendront plusieurs rencontres avant de s’offrir à vous. Mais parfois, cela vaut le coup d’attendre. Et c’est tellement plus excitant d’obtenir difficilement ce que l’on a souhaité tellement fort. Et une fille sait très bien que vous n’allez pas vous arrêter au bout du 3ème ou 4ème rendez-vous

– Elle n’est pas dans sa « bonne période »
Et oui, une fois par mois, il y a une période où les femmes ne se sentent pas à l’aise, surtout pour des rapports physiques. Elles ne vous le diront pas directement, car cela relève de leur intimité, mais vous devrez y penser et vous comporter en gentleman et vous éclipser avec discrétion et douceur. Elle vous en sera reconnaissante.
Vous pouvez vous dire « pourquoi avoir accepté une invitation si elle n’est pas en état « physique »…? » Parce que ses problèmes féminins ne l’empêchent pas d’aller au cinéma, au théâtre ou au restaurant…

– Vous avez été un gougeât, vous l’avez refroidie
De son côté, elle pensait passer une excellente soirée, et pourquoi pas aller plus loin, après tout, elle n’a pas eu de relation sexuelle depuis plus d’un an et la séparation d’avec son ex.
Mais vous avez été au-delà de tout ce que l’on peut imaginer en termes de gougeâterie :
. Vous faites du bruit en mangeant
. Vous avez commencé à manger avant elle
. Vous ne lui avez pas posé votre veste sur ses épaules lorsqu’elle vous a dit qu’il faisait « frisquet » alors que vous étiez en train de la raccompagner à pied chez elle.
. Elle vous fait monter chez elle, mais en découvrant votre caleçon à rayure, est partie en fou-rire et tout le charme est tombé.
. Vous avez attaqué trop fort avec vos doigts dans ses parties intimes, alors qu’elle aurait préféré de la douceur, un massage, et non pas un bulldozer impatient.
. Elle a été perturbée par vos odeurs corporelles, votre haleine (Vous n’auriez pas du manger des escargots de bourgogne à l’ail…)
Et bien d’autres choses qui peuvent faire changer d’avis une femme, même lorsque vous êtes à deux doigts de conclure.
Nous avons déjà connu des cas, où la fille est dans notre lit, presque nue, ou en nuisette, et vous glisse à l’oreille « pas ce soir ! ». Ce qui n’empêche que vous pouvez vous faire des câlins, des massages, de la douceur, des caresses, et qui sait….peut-être finira-t-elle par craquer….

Que faire ? Que dire ?
Surtout ne pas s’offusquer, lui faire des reproches de style « Tu crois que j’ai payé l’addition pour attendre ça ? »
« Cela fait 4 fois que l’on sort le soir et là j’en ai marre…. »
Un maître mot : La Patience
Une femme appréciera votre compréhension, votre patience, votre discrétion et le respect que vous lui devez. Et c’est sûrement par rapport à votre comportement du premier soir, qu’elle se donnera à vous au prochain rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *